Les activités sociales

Le défi: Les jeunes adultes neurodivers sont souvent isolés, se sentent seuls et séparés des autres jeunes adultes. Plusieurs programmes existants sont à l’écart de la communauté; les jeunes sont regroupés ensembles dans des environnements qui contribuent à leur sentiment d’isolement malgré leurs besoins et intérêts individuels. Les aptitudes sociales nécessitent un renforcement continu.

La solution: Alink travaille avec des organismes qui offrent des activités qui encouragent les programmes favorisant le sentiment d’appartenance et répondant aux besoins et intérêts individuels.

Le Club Alink, l’aile sociale de la Fondation Alink, anime une page Facebook qui fournit des renseignements de façon régulière sur les activités existantes dans la communauté et permet aux familles d’en être au courant. Le Club Alink anime également plusieurs activités – offertes en ligne présentement à cause de la crise du COVID-19 – y compris des cours de formation ainsi qu’un programme de jumelage téléphonique avec GenMTL, l’aile jeune adulte de la Fédération CJA.

Pour plus de renseignements sur ces activités, appuyez ICI.

Avant la crise, le Club Alink parrainait plusieurs activités en personne, dont un programme de cuisine le dimanche matin à la synagogue Adath Israel de Montréal, ce qui encourage l’interaction sociale et permet aux participants d’acquérir des compétences culinaires.

Les programmes d’insertion sociale sont supportés par la Fédération CJA,  la Fondation Communautaire Juive de Montréal et Fédérations juives du Canada en collaboration avec Fondation Azrieli.

<span>%d</span> blogueueurs aiment cette page :