Ressources

Quelle est la prochaine étape?

Une fois que les jeunes adultes dépassent l’âge du système éducatif, les familles se demandent souvent: Comment obtenir des services à présent?

PREMIÈRES ÉTAPES

  • Communiquez avec un travailleur social de votre CLSC local. Cette personne sera votre ardent défenseur. Votre CLSC local peut vous aider à accéder au système public de santé.
  • Demandez à votre travailleur social du CLSC de vous mettre en communication avec un centre gouvernemental de réadaptation approprié. Si votre jeune adulte a reçu un diagnostic de déficience intellectuelle ou trouble du spectre autistique, vous êtes admissible aux services d’un des centres de réadaptation du ministère de la Santé et des Services sociaux. Les centres sont organisés en fonction de territoires. Le CROM (qui fait partie du CIUSSS Ouest-de-l’Ile-de-Montréal) , par exemple, est dédié à ceux qui vivent dans le de l’Ouest-de-l’Île; le Centre Miriam (qui fait partie du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal ) est dédié aux résidents de l’ouest de la ville de Montréal et à cause de son évolution historique, accepte tous les clients juifs quel que soit leur location. Si vous ne recevez pas de services, assurez-vous que le travailleur social du CLSC mette votre nom sur la liste d’attente du centre. De plus, assurez-vous de bien comprendre comment la liste d’attente de ce centre fonctionne. Par exemple, il peut y avoir des listes séparées pour divers programmes (tel qu’une liste pour les services pédagogiques, une pour la formation professionnelle, une pour le logement résidentiel).
  • Si votre jeune adulte a également des handicaps physiques, il ou elle pourrait avoir droit aux services de réadaptation physique de votre CIUSSS.

D’AUTRES COMPLÉMENTS D’APPUI

Parlez à votre travailleur social du CLSC concernant les autres ressources dans la communauté. Appuyez ICI pour accéder à la base de données de ressources communautaires compilées par la commission scolaire anglaise de Montréal et Inspirations, un journal mettant l’accent sur les besoins spéciaux.

Tous les centres de réadaptation ont des Comités d’usagers. Communiquez avec le Comité pour discuter des services: par exemple, le Centre Miriam ou le CROM.

Êtes-vous un frère ou une sœur? Appuyez ICI pour vous renseigner et vous joindre à un réseau national de frères et sœurs.

<span>%d</span> blogueueurs aiment cette page :